Guide Voyageurs

Guide Voyageurs

Toutes les démarches utiles pour voyager en toute tranquillité

Les équipements à posséder pour sécuriser ses bagages

Que ce soit en Europe, en Afrique, en Asie ou aux Etats-Unis, il est fortement conseillé de renforcer la sécurité de ses bagages d'après les consulats, afin d’éviter les désagréments entrainés par les vols. En effet, où que l’on soit, on n’est jamais à l’abri des personnes malintentionnées. Opter pour des bagages simples Quelle que soit la destination du voyage, il est fortement conseillé de toujours rester discret. Pour ce faire, il est préférable d’opter pour des valises de couleur sobre (noir, blanc) et de toujours ranger ses équipements de haute valeur dans son bagage à main. En effet, les bagages de couleur vive (rouge, jaune, fluo), attirent l’attention des personnes malintentionnées et personne ne souhaiterait être la cible des voleurs. Malheureusement, opter pour un sac noir et simple ne suffira pas à dissuader un voleur de réaliser ses horribles projets.

Le Cadenas à code Que ce soit pour une porte ou une valise, un système de sécurité assez perfectionné pourra dissuader un voleur. Pour éviter de se présenter comme une cible parfaite pour les voleurs, il est conseillé d’équiper ses valises de cadenas à code de grandes marques et homologués.Pour information, les cadenas à code sont obligatoires aux Etats-Unis. Cette nouvelle réglementation a été appliquée non pas pour protéger les bagages des vols, mais pour permettre aux agents de sécurité de procéder à des fouilles sans avoir à entrainer des dégâts sur les cadenas. Les sangles à code A l’instar des cadenas à code, les sangles à code peuvent être d’une efficacité impressionnante pour protéger ses bagages. Cependant, ce type d’équipement ne s’applique qu’aux valises rigides. Il est conçu à partir d’une matière extrêmement résistante face aux diverses agressions.Ces sangles sont disponibles en différents modèles, dont ceux à clef, mais il est toujours préférable d’opter pour les dispositifs à code, afin d’éviter les problèmes entrainés par les pertes de clef. Les pochettes discrètes Une perte de bagage peut-être une situation ennuyeuse, mais une perte de papier (permis de conduire, passeport, etc.) peut gâcher l’intégralité d’un voyage. Afin d’éviter ces désagréments, il est fortement conseillé de s’équiper de pochettes discrètes pour ranger les papiers importants.Parmi les équipements les plus utilisés pour le rangement de ces objets de grande valeur, on peut citer la pochette tour du cou et la pochette ceinture.

Comment réduire ses dépenses en hébergement durant un voyage ?

En fonction de la saison et du type d’établissement, les prix de l’hébergement varient fortement. Pour éviter de se ruiner, voici quelques astuces. Choisir la bonne saison pour réserver Les tarifs des chambres d’hôtel sont soumis à la loi de l’offre et de la demande, à l’instar des produits commercialisés en loi Pinel sur le marché immobilier français. Ainsi, durant la haute saison, alors que la demande en hébergement est relativement élevée, les prix des chambres vont également flambés. Pendant la moyenne et la basse saison, il sera nettement plus facile de trouver un établissement proposant des prestations convenables à des prix très abordables. En effet, pendant ces périodes, la demande est plus basse que l’offre et pour espérer remplir leurs chambres, les établissements doivent impérativement baisser leurs tarifs.

Outre l’économie sur l’hébergement, la moyenne et la basse saison sont idéales pour visiter les principales attractions touristiques d’une ville ou d’un pays, en raison de la faible présence de vacanciers. Comparer les prix Dans la majorité des cas, il est difficile de programmer un séjour durant la basse ou la moyenne saison, notamment pour les salariés. Si les vacances doivent donc se dérouler en haute saison, il sera impossible de profiter du jeu entre l’offre et la demande, puisqu’il est certain que la demande de logements est à son plus haut niveau. Pour pouvoir économiser, la solution est de comparer les prix des différents hôtels. Il ne faut pas oublier que, malgré la demande croissante, les établissements fixent leurs prix, en fonction des tarifs proposés par leurs concurrents. En d’autres termes, certains hôtels baisseront leurs prix, afin d’attirer plus de clients. Afin de trouver ces perles rares, il faut accéder aux sites comparateurs qui offrent un aperçu global des tarifs pratiqués par les hôtels. Il est à noter toutefois que, les prix peuvent également varier en fonction de la localisation de l’établissement (périphérie, centre-ville) et de sa proximité avec les attractions touristiques (plages, monuments, etc.).Dans de nombreux cas, les chances de trouver un hôtel à bon prix en périphérie sont généralement plus élevées. Ainsi, il est préférable d’axer ses recherches dans ces zones, afin de réaliser des économies substantielles.

demarches-voyages

Les astuces pour visiter Tokyo sans se ruiner

Tokyo est l’une des préfectures du Japon et l’aire urbaine la plus peuplée au monde. La visite du territoire nippon ne peut s’effectuer sans un passage par cette impressionnante ville. Toutefois, comme toute capitale du monde, le coût de la vie est relativement élevé à Tokyo. Voici quelques astuces pour réduire ses dépenses, durant les escapades dans la capitale japonaise. Le jour de l’arrivée à Tokyo Après un long voyage, la fatigue s’installe et l’envie de se reposer devient de plus en plus pressante, pour de nombreux Guide voyageur. Pour limiter les dépenses en hébergement, il est conseillé d’opter pour un logement du côté de la station d’Ueno. Pour ceux qui ont de l’énergie à revendre, il est préférable de gagner du temps en débutant immédiatement la visite de cette gigantesque.Pour atteindre la station d’Ueno à partir de Narita, il faudra dépenser approximativement 1 000 €. Depuis Haneda, le trajet en direction d’Ueno coûte environ 590, mais il faudra changer de ligne, une fois à Shinagawa.

Le quartier d'Akihabara Pour profiter pleinement de la visite de Tokyo et faire des affaires, Akihabara est l’endroit incontournable. Situé à seulement 15 minutes d’Ueno, ce quartier abrite les plus importants magasins d’électronique de la ville. Le Yodobashi Camera, Donkihote et le Sega Game Center sont les magasins à visiter absolument, lors d’un passage par Akihabara. Appartenant au célèbre développeur Sega, le Sega Game Center est un temple des jeux-vidéo et des bornes arcades. Cet endroit mérite le détour, ne serait-ce que pour profiter de son ambiance exceptionnel.Pour acheter des matériels informatiques à des prix abordables, il est préférable d’opter pour les boutiques situées à l’arrière des bâtiments, plutôt que les grandes boutiques. Ces magasins sont de véritables cavernes d’Ali-Baba et proposent, dans la plupart des cas, des produits collector. Kappabashi et Asakusa Situé à proximité d’Ueno, Kappabashi est un quartier dédié aux ustensiles de cuisines et de restauration, pour les professionnels. C’est un endroit idéal pour ceux qui souhaitent s’équiper à moindre prix, en matériel haut de gamme. Contrairement à Kappabashi, Asakusa est un quartier bien moins commercial, mais qui suscite l’attention des touristes, grâce son magnifique temple, le Senso-Ji. Monument historique majeur de Tokyo, cet édifice est un immanquable durant les escapades dans la capitale nippone.Comme autre quartiers à ne pas manquer, on peut citer Shinjuku, Harajuku et Yoyoji.

Nos astuces pour éviter les files d’attente interminables

L’enregistrement peut devenir un véritable calvaire, surtout durant la haute saison où le nombre de voyageurs est impressionnant. Pour éviter les longues queues, certaines compagnies aériennes proposent un service offrant à leurs passagers, la possibilité de réaliser leur enregistrement en ligne. Ryanair La compagnie Ryanair permet à ses passagers d’effectuer leur enregistrement en ligne, 15 jours avant leur départ, et les cartes d’embarquement doivent être imprimées sur des feuilles A4. Dans le cas où, le voyageur ne présente aucune carte d’embarquement valide lors du contrôle de sécurité, il devra payer des frais de réimpression pouvant aller jusqu’à 60 €. Easyjet A l’instar de Ryanair, Easyjet propose un service permettant d’effectuer l’enregistrement en ligne. Toutefois, le check-in auprès de cette compagnie est uniquement disponible, à partir de 30 heures avant l’heure prévue pour le départ. Une fois l’enregistrement effectué, le passager n’aura qu’à rejoindre le poste de sécurité, après avoir déposé ses bagages au comptoir. Il est à noter que, la compagnie ferme toutes les portes d’embarquement 30 minutes avant l’heure prévue pour le décollage. Air France Tout comme Easyjet, Air France offre la possibilité de réaliser l’enregistrement en ligne, 30 heures avant le départ. Pour le voyageur, cette opération permet d’une part de confirmer sa présence sur le vol et d’autre part, de choisir le siège qui lui convient. A l’aéroport, il lui suffira de déposer ses bagages au comptoir et de rejoindre la porte d’embarquement. Royal Air Maroc L’enregistrement en ligne sur Royal Air Maroc est disponible dès 24 heures jusqu’à 2 heures, avant le départ. Comme sur Air France, le site de la compagnie offre la possibilité d’accéder au plan des cabines et de choisir la place la mieux adaptée. Pour information, le passager doit obligatoirement imprimer la carte d’embarquement et le présenter au poste de contrôle. Vueling Dès l’achat du billet d’avion, Vueling permet aux passagers de réaliser leur enregistrement en ligne. Pour pouvoir accéder à la porte d’embarquement, ils doivent cependant imprimer leur carte d’embarquement et la présenter au poste contrôle. Il faut savoir que, l’enregistrement en ligne n’est pas obligatoire, mais il permet d’éviter les longues files d’attente à l’aéroport. Auprès de certaines compagnies, cette opération peut être réalisée à partir d’un mobile (tablette, smartphone).